CHANSONGS

01/01/2015

The Beatles – Penny Lane

Cela s’écoute sur YouTube.
=

Penny Lane – 1967
=
Penny Lane
=
On Penny Lane there is a barber showing photographs
Of every head he’s had the pleasure to have known
And all that people that come and go, stop and say hello
On the corner is a banker with a motorcar
And little children laugh at him behind his back
And the banker never wears a mac in the pouring rain
That is strange
=
Penny Lane is in my ears and in my eyes
There beneath the blue suburban skies
I sit, and meanwhile back
=
On Penny Lane there is a fireman with an hour glass
And in his pocket is a portrait of the Queen
He likes to keep his fire engine clean, it’s a clean machine
=
Penny Lane is in my ears and in my eyes
Four of fish and finger pies
In summer, meanwhile back

=
Behind the shelter in the middle of a roundabout
A pretty nurse is selling puppies from a tray
I know she feels as if she’s in a play, she is anyway
On Penny Lane the barber shaves another customer
We see the banker sitting waiting for the trim
But the fireman rushes in from the pouring rain
Very strange
=
Penny Lane is in my ears and in my eyes
There beneath the blue suburban skies
I sit, and meanwhile back
=
A Penny Lane y’a un barbier qui exhibe des photos
De toutes les têtes qu’il a eu le plaisir de connaître
Et de tous les gens qui vont et viennent et s’arrêtent pour dire bonjour
Au coin y’a un banquier avec une automobile
Et les gamins se moquent de lui dans son dos
Et le banquier ne porte jamais d’imper sous la pluie battante Voilà qui est étrange
=
Penny Lane est dans mes oreilles et dans mes yeux
Là sous le ciel bleu de la banlieue
Je suis assis, et entre-temps
=
A Penny Lane y’a un pompier avec un sablier
Et dans sa poche un portrait de la reine
Il aime que sa voiture soit toujours propre, c’est une machine propre
=
Penny Lane est dans mes oreilles et dans mes yeux
Tourte au poisson et chatteries*
En été, et entre-temps
=
Derrière l’abri au milieu d’un rond-point
Une jolie infirmière vend des chiots sur un plateau
Je sais qu’elle se sent comme en représentation, c’est vrai de toute façon
Sur Penny Lane le barbier rase un autre client
On voit le banquier assis pour la coupe d’entretien
Mais le pompier se rue à l’intérieur pour se protéger de la pluie battante Très étrange
=
Penny Lane est dans mes oreilles et dans mes yeux
Là sous le ciel bleu de la banlieue
Je suis assis, et entre-temps…
=
* Un jeu de mot combinant ‘four of fish’ (poisson frit et frites pour quatre pennies) et ‘fish and finger pie’, argot écolier des années 60 pour le tripotage de la chatte des filles.

=
Advertisements

The Beatles – Hey Jude

The tricky part of this song is the use of ‘it’ and ‘her’, elle in both cases in French.
‘It’ refers to ‘a sad song’ but also to life in general, or the mood, while ‘her’ seems to refer
to a woman, a new love. So much for the legend of Paul McCartney writing the song
‘to comfort John Lennon’s son Julian during his parents’ divorce’. Anyway, listen to it here.

=

Hey Jude – 1968
=
Eh Jude=
Hey Jude, don’t make it bad
Take a sad song and make it better
Remember to let her into your heart
Then you can start to make it better
=
Hey Jude, don’t be afraid
You were made to go out and get her
The minute you let her under your skin
Then you begin to make it better
=
And anytime you feel the pain, hey Jude, refrain
Don’t carry the world upon your shoulders
For well you know that it’s a fool who plays it cool
By making his world a little colder
=
Hey Jude, don’t let me down
You have found her, now go and get her
Remember to let her into your heart
Then you can start to make it better
=
So let it out and let it in, hey Jude, begin
You’re waiting for someone to perform with
And don’t you know that it’s just you, Hey Jude, you’ll do
The movement you need is on your shoulders
=
Hey Jude, don’t make it bad
Take a sad song and make it better
Remember to let her under your skin
Then you’ll begin to make it
Better better better better better better oh
Da da da da da da, da da da. Hey Jude…
=
Eh Jude, ne gâche pas tout
Prends une chanson triste et améliore-la
Souviens-toi de l’accueillir dans ton cœur
Alors tu pourras commencer à faire pour le mieux
=
Eh Jude, n’aie pas peur
Tu es né pour la faire tienne
Dès que tu l’auras dans la peau
Alors tu te mettras à faire pour le mieux
=
Et chaque fois que tu as mal, eh Jude, abstiens-toi
Ne porte pas le monde sur tes épaules
Car tu sais bien que seul un idiot garde son calme
En refroidissant son monde un peu plus
=
Eh Jude, ne me laisse pas tomber
Tu l’as trouvée, alors va la chercher
Souviens-toi de l’accueillir dans ton cœur
Alors tu pourras commencer à faire pour le mieux
=
Aussi, défoule-toi et laisse passer, eh Jude, vas-y
Tu attends quelqu’un pour jouer avec toi
Et ne sais-tu pas que c’est seulement toi, eh Jude, tu feras l’affaire
Le mouvement dont tu as besoin est sur tes épaules
=
Eh Jude, ne gâche pas tout
Prends une chanson triste et améliore-la
Souviens-toi de l’accueillir dans ton cœur
Alors tu te mettras à faire
De mieux en mieux en mieux en mieux… oh
Da-da-da-da-da-da da-da-da. Eh, Jude…
=

The Beatles – Come together

Cela s’écoute sur YouTube.
=

Come together – 1969
=
Rassemblez-vous
=
Shoot me! Shoot me! Shoot me!
=
Here come ol’ Flat-top
He come groovin’ up slowly
He got ju-ju eyeballs
He one holy roller
He got hair down to his knee
Got to be a joker he just do what he please
=
Shoot me! Shoot me! Shoot me!
=
He wear no shoeshine
He got toe-jam football
He got monkey finger
He shoot Coca-Cola
He say I know you, you know me
One thing I can tell you is you got to be free
Come together right now over me
=
Shoot me! Shoot me! Shoot me!
=
He bag Production
He got walrus gumboot
He got Ono sideboard
He got spinal cracker
He got feet down below his knee
Hold you in his armchair
You can feel his disease
Come together right now over me.
=
Right! Come together
=
He roller-coaster
He got early warning
He got muddy water
He want mojo filter
He say One and one and one is three
Got to be good looking ’cause he’s so hard to see
Come together right now over me
=
Shoot me! Shoot me! Shoot me!
=
Ow!
=
[solo]
=
Come together! Yeah
Come together! Yeah
Come together! Yeah…
=
Shoote-moi ! Baise-moi ! Flingue-moi !*
=
V’là Tête carrée qui rapplique
Il s’aboule en défonce lente
Il a des yeux grigri
C’est un de ces mabouls du sacré
Ses cheveux lui arrivent au genou
Ça doit être un farceur il fait rien que c’qui lui plaît
=
Shoote-moi ! Baise-moi ! Flingue-moi !
=
Il porte pas de groles cirées
Les orteils compressés à force de jouer au foot
Il a le doigt anusien du singe
Il se shoote à la coke
Il dit J’te connais tu m’connais
Ce que j’peux te dire c’est Tu dois être libre
Rassemblez-vous tous maintenant avec moi
=
Shoote-moi ! Baise-moi ! Flingue-moi !
=
Il truste les mises en scène
Il a des bottes en peau de morse
Il a Ono au menu
Il est complétement défoncé**
Il a les pieds tout en bas de ses genoux
Qu’il t’étreigne dans son fauteuil
Tu peux ressentir ce qui le mine
Rassemblez-vous tous maintenant avec moi
=
C’est ça ! Rassemblez-vous
=
C’est un montagnes-russes***
Il a les signes avant-coureurs
Il compisse les chattes
Il veut un filtre à sex-appeal
Il dit Un plus un plus un font trois
Doit être beau gosse vu que c’est pas facile de l’approcher
Rassemblez-vous tous maintenant avec moi
=
Shoote-moi ! Baise-moi ! Flingue-moi !
=
Aïe !
=
[solo]
=
Rassemblez-vous, ouais
Rassemblez-vous, ouais
Rassemblez-vous, ouais…
=
Les trois traductions sont possibles, selon comment on a l’esprit tourné.
** Version édulcorée. La version hard serait : Il se fait complétement défoncer (si bien que sa colonne pète).
*** Version édulcorée. Une autre se référerait à une certaine pratique sexuelle (cf. urbandictionary.com).

Blog at WordPress.com.